55 nations autochtones au Canada = Premières Nations

Autochtones et histoire coloniale, comment composer avec l’héritage du passé ?Un débat du Monde Festival Montréal

LE MONDE | 

DÉCRYPTAGE

La France comme le Québec possèdent un passé douloureux d’anciens colonisateurs. La décolonisation française, qui s’opère à partir de 1945, laisse encore des traces. De son côté, le Québec doit composer avec un passé autochtone, et décider comment celui-ci doit être reconnu dans le discours national.

Faut-il revoir l’enseignement de l’histoire pour y inclure davantage le passé colonial et la réalité autochtone ? Devrions-nous reconnaître des droits accrus aux communautés, voire reconnaître des territoires, comme cela fut le cas avec Montréal ? Déboulonner des personnages historiques qui ont un passé douteux ?

Ces questions ont été débattues avec la romancière Alice Zeniter, Prix Goncourt des lycéens 2017, pour L’Art de perdre, l’historien et président du Conseil d’orientation de la cité nationale de l’histoire de l’immigration, Benjamin Stora, l’activiste autochtone Michèle Audette, le chirurgien autochtone Stanley Vollant. Un débat organisé dans le cadre du Monde Festival Montréal le 26 octobre 2018. Animé par Jean-François Nadeau, journaliste au Devoir.

POUR ALLER PLUS LOIN

https://www.bac-lac.gc.ca/fra/decouvrez/patrimoine-autochtone/premieres-nations/Pages/introduction.aspx

https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/89-659-x/89-659-x2018001-fra.htm

https://www.canada.ca/fr/services/culture/histoire-patrimoine/histoire-autochtone.html

New Gas Logo At the Pump in Europe

It’s already hard to remember on which side of the car is the gas cap (let alone opening it)…

Les carburants changent de nom : comment s’y retrouver

A partir du 12 octobre, des sigles remplaceront les noms actuels dans toutes les stations-service de l’UE.

Une signalétique unique va être mise en place dans toute l’Union européenne et dans sept pays voisins (Islande, Liechtenstein, Norvège, Macédoine, Serbie, Suisse et Turquie). Une figure géométrique et des chiffres seront dorénavant associés à chaque type de carburant.

carburants

  • Essence

L’essence sera reconnaissable grâce à un cercle entourant un « E » accompagné d’un chiffre indiquant la teneur en Ethanol (5 % pour l’E5 [l’actuel sans-plomb 98], 10 % pour l’E10 [le sans-plomb 95] et 85 % pour l’E85).

  • Diesel

Le diesel sera représenté par un carré avec à l’intérieur la lettre « B » suivie d’un chiffre indiquant la teneur en biocarburant. Le sigle « XTL » sera employé pour signaler le diesel synthétique, non dérivé du pétrole.

  • Carburants gazeux

Les carburants gazeux seront marqués de losanges portant les mentions « H2 » pour hydrogène, « CNG » pour gaz naturel comprimé,« LPG » pour gaz de pétrole liquéfié et « LNG » pour gaz naturel liquéfié.

Source: https://mobile.lemonde.fr/automobile/article/2018/10/02/carburants-comment-s-y-retrouver-apres-les-changements-de-noms_5363259_1654940.html